jeudi 23 novembre 2017

Résilience de Julia M. Tean

Synopsis

Pour ses dix-neuf ans, Vincent s’est offert un parricide. Il a tué son bourreau. Mais peut-on vraiment se libérer de l’emprise du Mal ? Peut-on se reconstruire après avoir subi le pire ? Incarcéré, Vincent doit affronter ses démons, apprendre à se connaître et s’accepter… pour atteindre la délivrance, sa résilience.

Mon avis

Premier titre que je lis dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge. Il est placé dans la catégorie Thriller, mais je ne sais pas s'il est si bien catégorisé, je le mettrais plus dans un truc psychologique car même si on parle d'un meurtre, c'est surtout tout ce qui a amené à ce meutre qui est mis en avant. Dans tous les cas, je suis contente d'avoir donner une seconde chance à l'auteur malgré le gros flop qu'a été Lune Rouge, lu un peu plus tot dans l'année. La chronique n'en sera pas plus facile à rédiger.

On alterne les chapitres avec une vue sur son enfance et une vue sur son présent. Ce qui permet au lecteur de pouvoir s'attacher à Vincent tout en comprenant son présent et ce qui l'a amené là où il est. Et bien que le lecteur compatisse à son passé, peut-on pour autant lui excuser l'acte qu'il a fait, même si on le comprend? La question peut se poser même si l'auteur nous donne une réponse claire avec le personnage de Mélissa qui est étudiante en psychologie.

Maintenant, dans cette lecture, j'ai ressenti un sentiment de trop. Je sais que certaines personnes peuvent vivre ce genre de situations, et c'est horrible. Mais pour un petit livre, cela donne vraiment une  impression de trop/de trop d'horreurs condensées et donne une impression d'étouffement tellement ça peut paraître trop (même si cela peut être réaliste). Tout est vraiment fait pour aller contre cet enfant, pas une seule chose de positif à part dans son adolescence, un petit rayon de soleil qui sera très court. C'est vraiment très lourd. Pour cela, j'étais contente que le livre ne fasse pas plus de pages, on approche de près l'overdose.

Et tandis qu'on a une impression de trop, on a aussi une impression de coïncidences faciles notamment avec le compagnon de cellule, qui a lui aussi vécu de lourdes situations dans sa famille ainsi qu'un autre élément. Après cette impression de trop de lourdeurs, c'est dur de penser autrement. Le lecteur comprend et devine assez vite comment leur relation va évoluer. 

Cependant, malgré cette impression de trop, j'ai été happée par ma lecture et celle-ci se fait assz vite. Comme on s'attache à Vincent, on veut le suivre jusqu'au bout et on espère que ça évoluera positivement pour lui. Et, il y a effectivement une évolution qui se fait. Il se remet en question, ce qui n'est pas facile quand on a une certaine éducation et son vécu derrière soi. Et la fin donne un goût amer en refermant le livre.

Attention, cette lecture n'est pas à mettre devant tous les yeux. Certaines scènes sont explicites et dures à lire. 

(Menu 1 : Automne Frissonnant "Hurlons dans les Bois)

mardi 21 novembre 2017

Téléfilms de Noël : Semaine 2 du 13 au 17 novembre 2017

Il est temps d'aborder la deuxième semaine de cette nouvelle saison de téléfilms de Noël.



Le plus beau des cadeaux (Dear Santa - 15 novembre 2017 - revisionnage)

Il s'agit ici d'un revisionnage mais je le trouve toujours aussi sympa même si ce n'est pas un coup de coeur. Il traite de sujets intéressants comme la perte d'une maman mais aussi des SDF et le bénévolat. Ce qui est parfait pour un téléfilm de Noël.

Un mariage sous le sapin ( The Spruces and The Pines -  17 novembre 2017)
Si vous êtes fan de Romeo et Juliette ainsi que de Noël, c'est le téléfilm de Noël qu'il vous faut.


La mariée de Noël (A december Bride - 13 novembre 2017)
La Fiancée des Neiges (Snow Bride - 13 novembre 2017 - revisionnage)
Noël à pile ou face (A Dream of Christmas - 14 novembre 2017)
Juste à temps pour Noël (Just in Time For Christmas - 14 novembre 2017)
Cher père noël (Love Always, Santa - 15 novembre 2017 - revisionnage)
Le Pacte de Noël (Hitched for the Holidays - 16 novembre 2017 - revisionnage)
Un mari à louer (Holiday Engagement - 16 novembre 2017)
Le bonheur sous le sapin (Fir Crazy - 17 novembre 2017)



Avis rapidos : La mariée de Noël était marrant avec l'histoire de faux couple qui s'enfonce dans le mensonge, mais je dois dire qu'au début, je n'ai pas compris pourquoi la fille en voulait au mec, il n'est pas responsable des actes de son pote. La fiancée des Neiges est toujours sympa à revoir (et je m'en souvenais). Noël à pile ou face et Juste à temps pour Noël étaient sympa à regarder mais je ne sais pas si j'en garderais souvenir. Cher Père Noël est mignon, je l'avais déjà vu apparemment mais ne m'en souvenais pas. Ce n'est donc pas plus mal qu'ils le repassent. L'idée d'un auteur qui joue Père Noël écrivain est sympa. Le Pacte de Noël et Un mari à louer sont sur le même thème. J'ai apprécié ses films de par la complicité qui s'installe naturellement entre les personnages. Ici, pas de faux semblants, chacun sait ce pourquoi ils sont là. Et cela créé des situations parfois comiques, parfois touchantes. Le bonheur sous le sapin ne m'a pas trop parlé malgré quelques scènes qui font sourire.

lundi 20 novembre 2017

C'est lundi, que lisez-vous? 20 novembre 2017

Idée : Mallou
Répertorié chez : Galleane

Qu'ai-je lu depuis le 30 octobre 2017?


Que suis-je en train de lire?


J'ai commencé Barbe Bleue pour pouvoir lire le genre du mois pour le challenge d'Iluze.

Que vais-je lire la semaine qui vient?


Je ne sais pas si j'aurai le temps de commencer Lignes de Vie la semaine qui vient, mais je le prévois en prochaine lecture car il rentre dans le cadre du Pumpkin Autumn Challenge et qu'il faut que j'avance dans ce challenge comme il se termine fin du mois. (Ce sont les 3 livres avec lesquels je dois absolument terminer ce mois de novembre 2017).

Et vous? Que lisez-vous?

mardi 14 novembre 2017

Le Jardin des Silences de Mélanie Fazi

Synopsis

Un bal secret au coeur de l’hiver, une violoniste dont les notes soulèvent le voile des apparences, une dresseuse d’automates dépassée par sa création : à travers ces douze textes ciselés, découvrez ou retrouvez l’univers envoûtant de Mélanie Fazi, auteure rare à la plume délicate, qui joue des mots émotions avec une justesse bouleversante.

Mon avis

Il me tardait de découvrir Mélanie Fazi et ce, d'autant plus depuis que ma 'tite maman m'a offert ce livre lors des fêtes de fin d'année de 2014 (?). Je suis contente de pouvoir enfin plonger dedans et dans le cadre du challenge d'Iluze.

Il faut savoir que vous pouvez aussi aquérir chaque nouvelle individuellement en ebook pour 0.99€ si les nouvelles ne vous intéressent pas toutes. Pour vous aider à choisir si c'est mieux le recueil ou une nouvelle ou deux, j'aborde brièvement chaque nouvelle en vous donnant mon avis dessus.

Swan le bien nommé : Univers d'un conte qui est intégré dans notre réalité. Ce conte est parfait, je pense, pour approcher le style de l'auteur. Tous les ingrédients d'un conte y sont, et pourtant, nous sommes dans la vie moderne : mère qui n'est plus, père qui se remarie et magie contre les enfants. J'ai bien apprécié cette nouvelle, surtout qu'on y découvre deux personnages qui sont intriguants et qui donnent envie d'avoir une histoire rien qu'avec eux et pour en apprendre plus sur eux ... surtout le deuxième qu'on entend juste parler de lui. Et puis la fin de cette nouvelle, en donne d'autant plus envie.

L'arbre et les Corneilles : Magnifique! Ambiance de Noël pour cette nouvelle et sous forme de calendrier de l'Avent, mais en beaucoup plus original, symbolique et poétique. Cette nouvelles est vraiment magnifique et est à découvrir pour toute personne aimant l'ambiance de Noël ... ou pas. Cette nouvelle est un coup de coeur.

Miroir de Porcelaine : Ici, c'est l'histoire de la dresseuse d'automates dont parle le synopsis. Une nouvelle qui évoque beaucoup un univers qui pourrait correspondre à Tim Burton et qui parle un peu d'Alice au Pays des Merveilles puisque le personnage principal dit s'en inspirer. Mais attention, rien à voir avec cet univers. On découvre que c'est beaucoup plus dérangeant et dramatique que celui-là.

L'autre route : Un père et une fille qui vont découvrir une autre route un peu particulière. Le lecteur comprend petit à petit de quoi il s'agit et va s'inquiéter lorsque les deux ne vont pas être d'accord sur la suite des évènements. Cette histoire m'a un peu fait penser à un des épisodes de la série : "La quatrième dimension/Twilight zone", il me semble, l'épisode avec le bus. (Il m'a traumatisé d'ailleurs cet épisode). Cette nouvelle m'a donné des sueurs froides. Je l'ai lue d'une traite parce qu'il me fallait savoir comment ça allait terminer.

Les Soeurs de la Tarasque : Une nouvelle un peu moins stressante que la précedente, mais plus intéressante pour moi. On y parle d'un culte qui, en échange d'un pacte et de la paix dans le monde, à chaque cycle, sélectionne sept jeunes filles sur l'île et un Dragon vient en choisir une parmi la sélection pour en faire sa Reine Dragon et qu'elle lui fasse des enfants dragons. Le concept est abject mais l'histoire était intéressante surtout du point de vue du personnage principal. Et contente de découvrir une histoire de dragon, même si on ne le voit pas beaucoup mais on ressent très fortement sa présence.

Le Pollen de Minuit : Ici, on cotoie unepetite créature de la nuit qui aide les gens à mieux dormir/rêver. Elle suit un couple, et plus particulièrement l'homme avec qui elle voudrait bien découvrir des sensations et elle découvre un secret bien avant eux. C'était sympa à suivre, mais je n'ai pas trop compris quelle créature c'était exactement : une fée? Autre chose?

L'été dans la Vallée :Je ne sais pas trop quoi dire ou penser de cette nouvelle. On y parle d'une voix particulière et importante pour un village. Et la personne qui la possède veut vivre sa vie et faire les études qu'elle veut. On y évoque très brièvement La Petite Sirène. Serait-ce une nouvelle inspirée de ce conte? Possible. Au final, on ne sait pas trop si c'est vrai ou pas l'importance de cette voix et le risque qu'elle prend si elle s'éloigne du village. J'imagine que c'est une fin ouverte. Et j'aurai voulu en savoir plus, je reste un peu sur ma faim. 

Le Jardin des Silences : Nouvelle qui a donné le titre du recueil (non, c'est vrai?). C'est un jardin bien particulier que l'on découvre et on pourrait y comparer le jardin intime, même si celui-ci est plus mystérieux et fantastique d'aspect. On découvre une histoire à laquelle je ne m'attendais pas, mais qui est interpellante, d'autant plus que c'est ce jardin qui nous permet de la découvrir. Une erreur de parcours qui laisse des traces indélébiles sur la personne. Une histoire qui ne laisse pas indifférent.

Née du givre :Une histoire de givre et de miroir très particulière mais bien pensée. Moralité : nommer les choses, créatures oui ... mais pas n'importe comment.

Dragon caché : Nouvelle assez sombre voire révoltante mais qui finit sur une belle note positive. Cette nouvelle retranscrit très bien la peur de l'autre et de sa différence. 

Un bal d'hiver : Dans cette nouvelle, le thème du deuil est abordé avec douceur, poésie et magie. La magie de Noël est de la partie et agit.

Trois renards : Magnifique. Cette nouvelle avec le voile des apparences et ce qu'il délivre sous les notes du violon de Liva, c'est vraiment magnifique. Si je pouvais voir ce qu'elle voit ... ça serait vraiment magique. Mais je ne joue pas d'un seul instrument, je ne peux donc qu'imaginer ce qui y est décrit. Et en opposition, on a ce qui se passe dans la vie de Livia et plus particulièrement dans sa relation avec Vincent, et ça c'est vraiment moche. Mais la nouvelle se termine sur une note d'espoir.

En bref, ce recueil m'a enfin fait découvrir Mélanie Fazi et j'en suis bien contente, je ne pense pas m'arrêter à celui-ci. Ses nouvelles sont toutes variées et elle arrive à mélanger le poétique et magique avec des situations qui ne sont pourtant pas forcément magiques et poétiques à la base. Elles sont même tout le contraire. 

Celles qui se passent en période de Noël ont un petit quelque chose en plus ... sans doute que la magie de Noël y est pour quelque chose. Cette magie est d'ailleurs vraiment bien retranscrite.

Au début, j'avais un peu de mal avec la lecture des nouvelles, car à part une, elles sont toutes placées dans la narration "Je". Mais, il suffit de laisser passer un peu de temps, le temps de digérer la nouvelle lue pour passer à la suivante, et on embarque plus vite dans la nouvelle. 

A découvrir donc, si vous n'avez pas encore découvert Mélanie Fazi.

(Octobre : Fantastique/Horreur)

samedi 11 novembre 2017

Téléfilms de Noël : Semaine 1 du 6 au 10 novembre 2017

Ce 6 novembre 2017, TF1 et M6 commencent leur saison de téléfilms de Noël. Je ne pensais pas regarder mais comme l'année passée, je me suis laissée prendre au jeu. J'ai donc décidé de partager avec vous les films diffusés sur TF1 (étant en Belgique, je n'ai pas M6) et de vous présenter brièvement ceux qui m'ont le plus plû par semaine.




L'enfant de Noël (Heaven Sent - 6 novembre 2017)


Premier téléfilm diffusé pour cette saison de téléfilms de Noël et c'est un coup de coeur. Il faut dire qu'en plus de l'humour présent, cette histoire est touchante. Le téléspectateur comprend assez vite l'importance de Taylor la petite fille, mais se laissera prendre par la révélation finale. Vraiment touchant.

Une mission pour Noël (How Sarah Got Her Wings - 7 novembre 2017)


J'étais un peu sceptique avec le tout tout tout début avec le toutou, mais il faut avouer que les touches d'humour (ou clin d'yeux) m'ont détendue. Je suis assez contente car ce téléfilm respecte une certaine logique pour la fin et au moins, tout ne tourne pas autour du personnage principal. Juste pour ça, ça vaut la peine de le citer et d'en parler. 

Le père Noël est tombé sur la tête (The Real St. Nick - 9 novembre 2017)

Beaucoup d'humour dans cette histoire avec un homme habillé en Père Noël qui sauve une fille d'une pierre mais qui se cogne à la tête avec cette même roche. Il oublie son identité et pense qu'il est le père Noel. Il se retrouve dans la section psychiatrique de l'hôpital où la damoiselle travaille. Séquences humouristiques, touchantes, ... tout y est! Et même un méchant directeur d'hôpital qui n'aime pas Noël ... et n'en sera pas forcément + fan à la fin du film => et c'est bon ça! Et puis, j'ai beaucoup aimé voir l'aspect fabriquant de jouets (en bois) cela ajoute une petite plus-value à l'ambiance de Noël je trouve.

De l'espoir pour Noël (The Christmas Hope - 6 novembre)
Un Noël Paradisiaque (A Heavenly Christmas - 7 novembre)
Noël au soleil (Christmas in Palm Spring - 8 novembre - revisionnage)
Embarquement immédiat pour Noël (The Flight Before Christmas - 8 novembre - revisionnage)
Second coup de foudre à Noël (Love Strikes Twice - 9 novembre)
Un Noël de Cendrillon (A Cinderella Christmas - 10 novembre)
La Belle de Noël (Christmas Belle - 10 novembre - revisionnage)

Avis rapidos : les deux derniers sont des réécritures de contes et sont pas mal faits. Second coup de foudre est une histoire sympa sur l'amnésie aussi mais j'ai préféré Le Père Noël est tombé sur la tête qui est dans la même thème. Embarquement immédiat promet un passage sympa dans un petit village à l'ambiance de Noël. De l'espoir pour Noël est touchant aussi mais passer après L'enfant de Noël était dur pour lui. Noël paradisiaque était mignon mais Une mission pour Noël a eu mes faveurs pour cette journée.

jeudi 9 novembre 2017

Le Puits de l'Ascension de Brandon Sanderson (Fils-des-Brumes, Tome 2)

Synopsis

Tome 2

Mon avis

J'avais adoré le premier tome de cette saga et il me tardait de replonger dedans mais je n'ai réussi à le faire que 3 ans après (le temps passe vraiment très vite, car je n'aurais pas penser qu'autant de temps s'était écoulé entre mes deux lectures ... on est parfois surpris à ce niveau). Comment s'est déroulée ma lecture?

Très bien! J'ai mis du temps à lire ce tome mais ce n'est nullement la faute de ce tome. C'est juste arrivé à un moment où j'avais du mal à lire et à rester concentrée sur mes lectures (Je l'ai commencé en juillet et terminé début octobre). 

J'ai adoré retrouver Vin et la bande, même si une personne manque à l'appel. Et ce tome ne va pas épargner les membres de la bande, surtout avec ce qui se passe dans les 100/150 dernières pages. 

Comparé au premier tome, celui-ci est un peu plus lent. Il se passe des choses, mais comme on reste fort cloitré au même endroit (la ville est quand même en situation de siège donc on ne peut pas se déplacer et en sortir comme on le veut; et l'ambiance est très bien retranscrite), cela donne une impression qu'il y a moins d'actions. Ce qui est faux, car l'auteur arrive à placer des rebondissements, retournements de situation et révélations là où s'y attend le moins (que ça soit politique, dans la bande de Vin, dans la situation de siège, ...). Et puis, il faut avouer que ce deuxième tome a quelque chose d'un peu plus politique que le premier. Le Royaume est à réorganiser et cela se ressent très fortement. De plus, Elend est vraiment impliqué et appliqué concernant ses objectifs.

Cela soulève des questions intéressantes : vaut-il mieux en situation d'urgence et de danger privilégier tel ou tel système? Peut-on tenir compte du peuple dans de telles conditions de siège?

Sans oublier qu'il n'y a pas que le siège qui représente un danger. Il se passe quelque chose au niveau des Brumes et qui est encore plus inquiétant que le régime précédent ou le siège actuel. Mais cela reste encore inconnu pour nos personnages et met une pression supplémentaire.

On découvre de nouveaux personnages qui apportent une nouvelle énergie et de nouveaux éléments à l'histoire. Et il faut avouer qu'ils sont très intéressants. L'Observateur est un personnage que j'ai adoré découvrir même s'il m'a fait stresser plusieurs fois car il influence Vin dans ses questionnements ... et pas toujours dans le sens que je voulais. Mais il faut dire qu'il est intéressant à suivre, ne serait-ce que pour son identité véritable et ce qui se passe dans sa tête. 

J'ai adoré avoir un meilleur aperçu de Ore-Seur et ses capacités étonnantes et parfois révulsantes. C'est un personnage que j'ai aimé suivre même s'il reste assez mystérieux tout en se dévoilant petit à petit. La relation entre lui et et Vin est agréable à suivre.

Les personnages restent très bien travaillés par l'auteur, la dichotomie est à nouveau pas présente et c'est agréable pour de la Fantasy car on pourrait tomber facilement dans le piège. Tout le monde suit son instinct, son devoir, ses envies en faisant du mieux qu'il peut comme il peut dans une situation désespérée de prime abord. Et concernant Vin, c'est vraiment un personnage incroyable et qui évolue de manière incroyable.

La fin donne bien évidemment envie de plonger dans la suite, et j'espère ne plus attendre autant de temps pour le faire. Et je pense que ce dernier tome de la trilogie sera beaucoup plus dans l'action surtout avec ce qu'on découvre dans cette fin.

mardi 7 novembre 2017

Book Haul - Septembre 2017

Oups ... cela fait un bon moment que je ne vous avais pas présenté de Book Haul. On reprend les bonnes habitudes avec celui de septembre. 

Au niveau livres papier


Ce sont mes achats Belgique Loisirs. Peut-on vraiment les compter? :p

Et voilà! Book Haul terminé! J'ai été raisonnable quand même (si je n'ai rien oublié bien sûr :p)