samedi 1 juillet 2017

Lune Rouge de Julia M. Tean



Synopsis

Depuis trente ans, le même scénario morbide se répète. De 1963 à 1983, trois femmes ont froidement assassiné l’homme qu’elles aimaient. 1992. Lana Jiang souffre de troubles bipolaires et de cauchemars récurrents. Persuadée d’être condamnée à tuer l’homme dont elle tombera amoureuse, elle est internée en hôpital psychiatrique. Mais les portes de l’hôpital ne sont que de maigres protections face à la malédiction qui pèse sur elle. Et l’amour peut surgir là où l’on ne l’attend pas…

Mon avis

Voilà un livre qui sera difficile à chroniquer. J'ai acquis ce titre lors d'une promo sur l'ebook, et je l'ai ressorti de l'EPal pour le lire dans le cadre du Prix Livraddict dans la catégorie érotique. C'était vraiment l'occasion ou jamais je pense. Est-ce que j'aurai préféré Jamais? Bonne question.

Déjà j'étais surprise de le trouver dans cette catégorie, mais pourquoi pas, après tout. Même si c'est surtout l'autre aspect du titre qui m'attirait comme vous pouvez le voir dans le synopsis.

Et ben ... ma lecture a été laborieuse. En gros, je suis passée par deux phases de lecture tout au long : c'est intéressant ce que je lis et je m'ennuie. Et les phases "Je m'ennuie" étaient plus nombreuses et plus longues. Je ne sais vraiment pas ce qui s'est passé avec ce bouquin, mais ce n'était pas ce que j'espérais : passer un bon moment.

Le début se passait pourtant bien, cela respectait bien le synopsis et je voulais voir où cela allait me mener et surtout comment l'auteur allait expliquer ce qui se passe. Et ça partait bien, l'enquête de la meilleure amie, tout ça tout ca ... mais ça n'a pas duré longtemps.

Il y a eu des passages où je me suis dit que ce que je lisais c'était n'importe quoi, notamment, le passage où on découvre le passé de Keisuke et le pourquoi, mais surtout sans oublier le comment il s'est retrouvé dans sa famille. J'ai trouvé ce passage vraiment peu plausible et ça a sans doute aidé à casser le truc pour moi apprécier cette histoire un peu plus. Cela m'a donné des impressions de facilité pour justifier ceci ou cela, et à plusieurs reprises tout au long du roman. Ceci dit quand il retourne dans un endroit pour y apprendre plus sur lui-même, j'ai adhéré.

Et puis, les personnages, je n'ai pas réussi à m'accrocher à eux, et aussi à leur histoire d'amour, j'ai eu du mal à y croire. Or, pour apprécier un livre avec une histoire d'amour, il faut que j'y crois ... et ça n'a pas du tout été le cas. Bim : une raison de plus pour me faire louper le rendez-vous entre ce livre et moi. Je ne saurai pas expliquer pourquoi je n'y ai pas cru. Chez moi, j'y crois ou pas. C'est naturel ou ça ne l'est pas.

J'ai eu une impression de redondance aussi, ça fait partie de l'histoire avec ce qui se passe mais ya quand même des passages qui me paraissaient fort répétitifs, aidant peut-être à donner les impressions que je m'ennuyais et de ne pas avancer dans l'histoire, de tourner en rond. J'avais l'impression que je pouvais lire certaines parties en diagonale (ce que je n'ai pas fait car ce ne sont pas dans mes habitudes de lire comme ça) et que je n'aurai rien loupé.

J'ai quand même quelques points positifs, mais ils ne pèsent pas bien lourd dans la balance malheureusement. L'aspect "myhtologie". On évoque ici l'Egypte, des Dieux, ... un aspect intéressant pour l'histoire. On a droit à certains "voyages dans le temps" à cette époque et j'ai apprécié cela.

On évoque aussi la condition de la femme. L'idée est intéressante en soi, mais je trouve la façon d'aborder cet aspect maladroite. Même si cela sert l'histoire. En fait, la raison de Lana pour lutter contre son "destin" est un peu superficielle pour moi. J'aurai voulu que ça soit une raison plus profonde et plus raisonnée, que parce qu'elle a croisé les beaux yeux de Keisuke. Après tout, elle vit à notre époque et possède de quoi réfléchir sur cet aspect et se raisonner même si elle subit une forte influence sur ses pensées.

L'aspect fantastique. Que dire dessus? Il est présent, et heureusement car c'est le genre que je voulais retrouver dans ce roman, mais j'ai l'impression qu'il est un peu noyé à cause de tous mes ressentis négatifs. Et c'est bien dommage parce qu'il est bien présent et que j'ai apprécié ce que j'ai lu dans cet aspect.

L'aspect érotique puisqu'il a été nominé dans cette catégorie il faut en parler. A vrai dire, je ne sais pas trop quoi en dire comme je n'ai déjà pas crû en leur histoire d'amour. C'est présent ... mais je vais dire que ca ne fait pas tout le roman comme les autres histoires érotiques, mais yen a. Je n'en ai rien pensé de spécial.

Bref, je n'ai pas été conquise alors que ça partait pourtant bien. 

Lu dans le cadre du Prix Livraddict 2016 catégorie Erotique


vendredi 30 juin 2017

Bilan du mois de février 2017

On continue sur la lancée. Un mois de février c'est court, et c'est pareil niveau lectures.

Ce que j'ai lu :

http://regardenfant.blogspot.be/2017/06/dans-le-lit-du-highlander-de-maya-banks.html

Pour avoir un avis complet, cliquez sur la couverture du titre qui vous intéresse. Sauf pour Harry Potter 7 (je ne chronique pas les Harry Potter).

Je choisis sans hésiter Harry Potter et les Reliques de la Mort. Dans le lit du Highlander était une lecture diverissante mais qui ne me laissera pas grand souvenir.

Ce que j'ai lu :

- une fin de saga : Harry Potter et les Reliques de la Mort.
- un début de saga : Dans le lit du Highlander

J'ai commencé le mois de mars 2017 avec : 


dimanche 25 juin 2017

Bilan du mois de janvier 2017

Un peu de frais pendant cette chaleur, non?

Ce que j'ai lu : 

http://regardenfant.blogspot.be/2017/03/la-vie-est-belle-apres-tout-de-carmel.html http://regardenfant.blogspot.be/2017/04/dragon-de-glace-de-grr-martin.html http://regardenfant.blogspot.be/2017/05/la-menace-geante-de-tony-diterlizzi-et.html

http://regardenfant.blogspot.be/2017/06/la-morsure-du-givre-de-patricia-briggs.html

Pour avoir un avis plus complet, n'hésitez pas à cliquer sur la couverture du titre qui vous intéresse.

Si je dois choisir une seule lecture pour ce mois de janvier, je choisis quasi sans hésitation : La vie est belle après tout. J'adore Mercy, mais c'est tellement une évidence que je choisi une autre lecture car je suis d'office dévouée à Mercy. Et il faut un peu de place pour d'autres titres et La vie est belle après tout a vraiment été une belle lecture. Dragon de glace aussi m'a fait passé un bon moment ceci dit. Et le tome 2 d'Au-delà de Spiderwick a été une meilleure lecture que le premier tome.

J'ai donc lu :

- 2 one-shot : La vie est belle après tout et Dragon de Glace
- 2 suites de sagas : Au-delà de Spiderwick tome 2 et Mercy Thompson tome 7


J'ai commencé le mois de février 2017 avec : 


vendredi 23 juin 2017

Bilan livresque de l'année 2016

Je sais, je sais, je suis en retard, mais c'est pas pour ça que je ne peux pas le faire quand même :p

Catégorie Mise en avant

Le Vent de Line. Je pensais juste me faire un top lectures, mais je dois avouer que cette petite nouvelle m'a tellement surprise par le potentiel de l'univers et le style de l'auteur que je me dois de lui faire une place spéciale. Une petite mise en avant. C'est chose faite, parce qu'une nouvelle qui m'a fait autant d'effet ne peut rester au même niveau que les autres lectures. Monsieur Arnier, votre saga a intérêt à être à la hauteur de cette position.

Catégorie Top Lectures

Cette année, j'ai eu pas mal de top lectures. Ca n'a pas été évident ni facile de choisir. Mais il a bien fallu. J'ai choisi 4 titres parmi 16 top lectures.


J'ai essayé de varier les genres pour faire ma sélection. J'aurai pu en mettre d'autres comme par exemples :

- Le Ver à Soie de Robert Galbraith
- Porcelaine d'Estelle Faye
- Imago de Nathalie Le Gendre

Il était cependant évident que je mette L'assassin Royal de Robin Hobb ou Les Neiges de l'Eternel de Claire Krust. En attendant Bojangles est une histoire d'amour tellement folle et touchante que je ne pouvais pas ne pas le mettre non plus. Bird Box est un thriller qui m'a happée bien malgré moi.


Catégorie Flop


Je fais comme le bilan livresque de 2015. Un seul titre se suffit largement à lui-même car c'est LE top du flop, mais je ne peux pas le laisser tout seul.

Donc mon TOP du FLOP : Les ailes d'Emeraude. Ca été une vraie déception alors qu'il avait du potentiel et que j'y croyais fortement.

Harry Potter et l'enfant maudit trouve sa place ici parce qu'il n'est tout simplement pas à la hauteur de la saga, même si je ne m'attendais pas à une lecture à la hauteur de la saga et ce titre, pour moi, ne fait pas partie de la saga. Mais j'aimerais voir la pièce quand même car en pièce de théâtre, ça doit le faire.

Le Souffle de la Lune, je l'ai placé là parce qu'il me fallait un podium, mais j'aurai pu ne pas le mettre dans les flops. Ma lecture était surtout mitigée et je ne sais toujours pas si je lirai la suite.

jeudi 22 juin 2017

Dans le lit du Highlander de Maya Banks (Les McCabe, Tome 1)



Synopsis

Fille illégitime du roi d’Écosse, Mairin a longtemps vécu dans l’anonymat. Quand elle est faite captive, elle comprend qu’elle est l’enjeu de nombreux complots ourdis contre son père. Secourue par le ténébreux Ewan McCabe, la voilà désormais prisonnière de l’impétueux Highlander.

Mon avis

Il me tardait de plonger dans ce livre puisqu'il parle de Highlanders, c'est le challenge d'Iluze qui me permet de le sortir de la PAL.

Je suis assez difficile pour les romances, et même si celui-ci garde certains éléments typiques d'un Harlequin, il y a quand même quelques éléments qui m'ont aidés à passer un bon moment. Je n'en garderai probablement pas un souvenir mémorable mais il remplit bien son rôle de détente.

Comme toute romance, nous avons droit à un magnifique mâle et une superbe créature pour former le futur couple. Un homme expérimenté qui plus est, qui apprendra tout ce qu'une femme doit apprendre du plaisir physique.

Par contre, il y a une petite différence appréciable : ce superbe étalon en kilt, bien qu'il soit chef de clan manque de sous suite à de nombreuses guerres et la damoiselle est une riche héritière, bien que bâtarde. Cela change un peu la donne. Ils vont s'accorder sur le fait qu'ils doivent se lier et se servir de l'autre autant l'un que l'autre, ça équilibre un peu la relation.

Au niveau des personnages, rien à dire de spécial bien que j'ai été perplexe par moment sur notre damoiselle. Autant, elle a une capacité de réflexion et d'analyse autant je me suis dit que l'auteur exagérait par moment avec elle sur l'aspect naïveté, même si ça pouvait créer des situations amusantes entre nos deux personnages principaux. Mais bon, ça reste dans le cadre de critères d'une romance. Ceci dit, Mairin apprend vite et va même chercher des conseils auprès de vieilles femmes (là, autant la situation était amusante, autant je voyais mal de vieilles femmes donner ce genre de conseils ... même si évidemment l'un n'empêche pas l'autre, c'est juste un peu surprenant ... mais ça reste amusant malgré tout).

Nous avons bien sûr une dichotomie dans les personnages, il y a les méchants qui sont méchants et les gentils qui sont gentils cf le clan des gentils et le clan des méchants. L'auteur essaye de donner plus de reliefs au niveau de Mairin, mais ça sonne un peu faux pour moi.

Au niveau de l'histoire. Peu de descriptions de paysages mais on y voit un peu la culture des clans, des rôles des hommes des femmes, ... mais rien qui n'en apprend plus qu'on ne le sait déjà quand on lit ce genre de lecture. J'aurai voulu un peu plus de paysages. Il y a de l'actions (combats) entre clans, dans le même clan et il y a de la manipulation. De quoi, donner un peu d'intérêt à l'histoire et l'évolution de notre couple. 

Et puis, que dire du nom du clan d'Ewan : les McCabe ... je ne sais pas comment le prononcer mais lire les macchabées ... ça fait tout de suite moins glamour; Ce qui me fait douter sur la prononciation. 

En bref, une romance qui reste dans la veine Harlequin avec quelques petits plus mais qui reste principalement une histoire qui détend et qui ne restera pas forcément dans le souvenir mémorable.

(Février 2017 : Romance/Chick-lit/Erotique)

mardi 20 juin 2017

La Morsure du Givre de Patricia Briggs (Mercy Thompson, Tome 7)


Synopsis

Tome 7

Mon avis 

Depuis le temps que je voulais me caser un Mercy Thompson, l'occasion m'a été donnée par le Cold Winter Challenge, et j'en suis plus que ravie.

Quel bonheur de replonger dans cet univers. Les chroniques que je rédige de Mercy Thompson font parties de celles où je suis pleinement subjective et conquise d'avance. Son univers est toujours un plaisir à retrouver et je trépigne à chaque fois d'impatience de pouvoir me caser un de ses tomes. 

Le plaisir de retrouver Mercy est toujours aussi une évidence, c'est une de mes meilleures potes littéraires. Et même si les aventures lui permettent de découvrir des nouvelles capacités venant de son lien avec la meute, elle ne change pas. Elle est toujours un aimant à soucis, même si ce n'est vraiment pas de sa faute, et elle est toujours aussi attachante. 

J'ai aimé retrouver les autres personnages aussi, et Stefan fait son grand retour ainsi que Zee, et il me semble les avoir vu il y a longtemps. Je finis par m'habituer au couple Adam et Mercy. Ils ont une belle complicité, et le lien de la meute n'est pas la seule responsable. Vous allez me dire que c'est comme ça depuis longtemps entre eux, mais j'ai toujours préféré Samuel. Autant Anna et Charles c'est une évidence pour moi dans la série spin-off Alpha et Omega, autant ici ce n'était pas le cas, même si j'ai toujours apprécié Adam. Mais on dirait que ça passe beaucoup mieux depuis le tome 6. Ou peut-être cela signifie-t-il que je m'habitue, tout simplement.  Honey m'a semblé un peu plus humaine, même si elle passe par une épreuve que j'aurai voulu lui éviter si j'avais eu un quelconque pouvoir sur l'histoire. Je me demande ce que ça va apporter dans les tomes suivants entre elle et Mercy, ou si au contraire, ça ne changera rien.

L'univers se politise un peu plus à chaque tome, avec ses conséquences et l'adaptation de la meute pour continuer à être en sécurité autant que possible. J'ai adoré le fait que les différentes créatures doivent coopérer même si c'est une évidence qu'ils aimeraient se trouver ailleurs.

Un tome qui se lit vite, comme les précédents d'ailleurs, on ne s'y ennuie pas non plus, ça aussi comme dans les précédents. Patricia Briggs a le don de me faire passer un super moment, que ça soit pour son style, l'histoire/l'univers ou ses personnages. C'est une valeur sûre pour moi.

Bref, Mercy c'est que du bon. Vivement la suite!


lundi 15 mai 2017

C'est lundi, que lisez-vous? 15 mai 2017

Idée : Mallou
Répertorié chez : Galleane

Qu'ai-je lu depuis le 24 avril 2017?



Que suis-je en train de lire?


Je n'ai pas encore commencé Une saison chez les sorcières Automne, ma soeur ne me l'a passé qu'hier mais il me tarde de plonger dedans, et ça devrait se passer aujourd'hui :)

Que vais-je lire la semaine qui vient?


Je devrais me caser un titre de Maupassant pour le challenge 1mois/1 genre d'Iluze, mais je ne sais pas encore lequel. 

Et vous, que lisez-vous?